Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu En pratique | Aller au menu Restez informés | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Seiches sur le Loir

Seiches sur le Loir, dans le Maine et Loire

Menu principal

Envoyer à un ami

Les Tanneries Angevines

 

Cette même année, il fut envoyé à Seiches et débuta à la Tannerie de l’Arche, petite entreprise familiale située aux abords du ruisseau des Moines, où est implantée aujourd’hui l’aire de jeux pour les enfants. En 1889, Louis et sa femme achetèrent la Tannerie qui devint la Tannerie Le Nénaon.

Dès l’âge de 9 ans, ses parents ne sachant ni lire ni écrire, leur fils Louis Marius assurait la comptabilité de l’entreprise, et finit par la racheter en 1904. En 1914, elle devint « les Tanneries Angevines ». En 1936, l’entreprise comptait 336 salariés.

A l’époque Louis Marius était un précurseur en matière d’œuvres sociales .Il fit ainsi construire plus de 130 logements destinés à ses ouvriers. Il fit construire la maison de retraite, mit en place l’assurance-vie pour les veuves de guerre. L’entreprise avait aussi une caisse de secours afin de venir en aide aux plus démunis.

Dès 1935, il embaucha une assistante sociale et une infirmière. Il offrit aussi les structures de culture et loisirs : stade de foot, baignade, bibliothèque. En 1936, il fit construire la salle des fêtes et de spectacles connue aujourd’hui sous le nom d’Espace Villa Cipia.

A la fin des années 1960, la commune rachètera ces équipements à l’entreprise, qui fait alors face à d’importantes difficultés financières, auxquelles elle succombera. La liquidation judiciaire, devenue inéluctable par le contexte économique, est prononcée en 1981.